Voie de l'âme

On ne peut chercher à guérir le corps sans chercher à guérir l'âme. Platon
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  PartenairesPartenaires  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Annonces

Bonjour jolies âmes,

Pour recevoir la newsletter et commenter les articles veuillez vous inscrire sur le forum.

Lumineuse journée.
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
Facebook
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Les posteurs les plus actifs du mois
Marc
 

Partagez | 
 

 Procrastination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maroi
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 02/03/2017

03032017
MessageProcrastination

Procrastination

Cet article me trotte dans la tête depuis plus semaines. J'ai eu la chance rencontrer beaucoup de personnes excellent dans ce domaine Smile. Tout d’abord, qu’est-ce que la procrastination ? C’est tout simplement l’art de remettre au lendemain ce que nous pouvons faire le jour même, par exemple toutes les tâches que l’on doit effectuer, que ce soit pour la maison, au travail, concernant notre entourage, des papiers administratifs, etc.
Pourquoi faire tout de suite quand on peut faire au dernier moment ?
En général ce sont des choses qui ne nous plaisent pas forcément ou qui nous demandent un effort, par exemple on ne remet jamais à plus tard le fait de consulter sa page facebook ou de manger un carré de chocolat 
Nous procrastinons pour remplacer une activité importante par une autre. Par exemple, ranger son bureau au lieu de répondre aux mails ; aller chercher sa pièce d’identité à la mairie au lieu de finir un dossier à rendre pour le lendemain …..

Ne confondons pas procrastination et flemme ou paresse. En effet, la flemme est causée par un état de fatigue alors que la procrastination est provoquée par la peur.
Quelles sont les causes ?
Des psychothérapeutes disent que cela concerne surtout les personnes intelligentes car elles réfléchissent beaucoup sur les tâches à effectuer, elles sont très cérébrales, se font une montagne des choses à faire. Ce sont également des personnes curieuses car elles sont ouvertes et veulent découvrir de nouvelles choses. OK, mais encore …
Selon plusieurs études, les causes sont :
• l’anxiété,
• perfectionnisme,
• la peur de l’échec,
• la difficulté,
• jugement des autres ou de son propre jugement (perfectionnisme)
• peur de l’inconnu,
• peur du succès,
• la mauvaise estime de soi : on ne se sent pas capable de faire une action,
• le manque de concentration : on se laisse vite distraire,
• le manque de motivation : on ne voit pas l’intérêt de faire cette tâche,
• le manque de recul.
Attention : Être procrastinateur peut engendrer des conséquences plus ou moins fâcheuses, par exemple faire une nuit blanche la veille d’un examen, d’avoir un appartement mal rangé ou de payer une majoration sur les impôts.
Tout remettre au lendemain fait que l’on effectue les tâches dans le stress étant donné qu’elles sont faites au dernier moment. En plus, comme on dispose de moins de temps pour les faire, on les bâcle, on n’est pas satisfait du résultat, on perd de l’estime de soi, et on est encore moins enclin à refaire ces tâches à l’avenir. Un vrai cercle vicieux.
Cela peut vraiment gâcher la vie de certaines personnes, devenir un blocage dans la vie personnelle et professionnelle, et c’est à ce moment-là que la procrastination devient une « maladie ». Si tel est le cas, pensez à prendre rendez-vous avec un thérapeute afin de vous aider !
Voici quelques conseils afin de lutter contre la procrastination.
1- le vouloir
Rien que le fait de vouloir arrêter de procrastiner est déjà un pas. En effet, dès que la prise de conscience est là, je peux me rendre compte qu’au lieu d’allumer mon smartphone pour jouer à un jeu, je me fais la réflexion que je procrastine, alors j’arrive mieux à arrêter. C’est un peu comme la cigarette, si on ne veut pas vraiment arrêter, on n’y arrivera pas…
2- Changer sa façon de penser
D’accord, ce n’est pas quelque chose qui peut se faire en un claquement de doigts, mais rien que le fait de savoir que personne n’est parfait, cela permet de relativiser.
Maintenant que l’on sait qu’il y a des causes à la procrastination, on peut essayer d’analyser ce qui nous bloque, se rendre compte que la peur n’évite pas l’obstacle et qu’au contraire, plus on attend, plus l’obstacle sera grand.

3- Changer les mots
Ne plus dire « je dois » ou « il faut » mais « je veux ».
Si la tâche est vue comme une obligation et non comme une envie, cela sera difficile de s’y mettre.
4- Être organisé
Commençant par faire des listes. Cela permet de ne pas avoir à y penser tout le temps et d’avoir peur d’oublier. En revanche, une longue liste peut aussi être source de stress.
Par exemple, faire une grosse liste globale et des petites listes de 2 ou 3 tâches par jour maximum.
Les objectifs doivent être réalisables donc on peut diviser une grosse tâche en plusieurs petites (écrire vaisselle, linge et balai au lieu de ménage).
Ranger chaque chose à sa place. En effet, si vous rangez toujours au même endroit le balai, vous ne perdrez pas de temps à le chercher et donc perdre votre motivation, soit par découragement soit parce qu’en ouvrant le placard (à balai) vous êtes tombés sur le livre que vous vouliez lire depuis 3 jours.
5- Ecouter son corps
Travaillez au moment de la journée où vous êtes le plus en forme. Mangez équilibré, dormez assez.

6- Se motiver
Une tâche accomplie = une récompense
Comme vous savez ce qui vous attend à la fin de la tâche accomplie, vous le ferez avec plus d’envie, et plus de rapidité aussi !
7- Faire la tâche la plus difficile et la plus contraignante en premier
Plus facile à dire qu’à faire, mais le reste semblera beaucoup plus facile à réaliser du coup !
8- Se couper des sources de distraction
Rien que le fait d’éteindre son mobile, sa boîte mail et son Facebook permet de faire des miracles.
9- Commencer sa tâche
Une fois lancés, on se rend compte que ce n’était pas si compliqué et la satisfaction d’avoir commencé nous donne envie de continuer.
10- Faire des pauses
La durée moyenne de concentration est de 45 minutes. Alors si vous voyez que vous commencez à stagner, à penser à autre chose, il vaut mieux arrêter et faire une pause, sinon vous en aurez marre de ne pas avancer dans votre tâche et ne voudriez plus la continuer et la finir !
Une pause de 5 minutes suffit : prenez un café ou un thé, jouez à une partie de jeu, lisez vos derniers mails, même une petite conversation avec un collègue ou un ami peut suffire à vous aérer l’esprit et vous remotiver pour la suite.
Le mieux serait même de faire une nouvelle tâche pendant la pause, de ce fait, 2 tâches accomplies = 2 récompenses 

A vous de jouer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maroi-h.fr/

 Sujets similaires

-
» La procrastination
» Procrastination : Qu'est-ce que c'est ?!
» Remettre au lendemain : vive la procrastination !
» Procrastination, et stress.
» Une revenante :)
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Procrastination :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Procrastination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voie de l'âme :: Voie de l'âme :: Articles-
Sauter vers: